Le Blog de la rédactrice


Un maître en tablier à « L’école des Filles »

storytelling-restaurant-lecole-des-fillesStéphane passait souvent devant cette ancienne bâtisse provençale des années 1900 aux pierres grises et volets clos, qui demeurait abandonnée. Quel injuste destin pour ces murs où résonnaient au siècle dernier, les rires des fillettes en bottillons, et où le parfum des goûters embaumait la cour de récréation animée.

Notre chef Stéphane Lucas a fréquenté les bancs d’autres écoles, et auprès de ses maîtres Guy martin, et Jean-Marc Delacourt, entre autres, il a aiguisé son talent de gastronome pour conjuguer les saveurs méditerranéennes au savoir-faire des petits producteurs provençaux.
Amoureux de la région niçoise, Stéphane et Eve sa compagne, arrangent alors les photos de classe sur les murs, dépoussièrent les cartes de géographie et imaginent les menus de saison de ce qui est devenu leur restaurant, sur les ardoises à la craie. Dès lors, à Bar-Sur -Loup, « L’école des Filles » reprend le fil interrompu de son histoire pour dispenser une nouvelle matière : L’art culinaire.
C’est à cette adresse gourmande que Sandrine Otto, propriétaire d’une maison d’hôtes d’exception « Histoire de Bastide », à quelques minutes du Restaurant, vous invitera à prendre un repas frais et l’authentique. Ses chambres d’hôtes haut de gamme, rappellent les plus beaux chapitres de Pagnol sublimés d’un raffinement à la française. Parce que la passion en Provence, c’est un peu comme l’accent, on l’attrape vite.

Commentaires ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *